[Geco] Circuits de validation

GECO MANAGER permet de définir des processus de validation différenciés en fonction des types de congés ou absences.

Le paramétrage permet de déterminer l'enchaînement des utilisateurs Validateurs successifs d'une demande.
Ces circuits de validation se basent sur les statuts d'utilisateurs et permettent jusqu'à 3 niveaux de validation : (Agent,) Manager, Gestionnaire, Directeur.


Quelques exemples de circuits possibles 

menu Gestion > Tables > Compteurs
  • CONGE ANNUEL : AGENT -> MANAGER -> GESTIONNAIRE
    Le salarié pose sa demande, qui est validée (ou refusée) par son cadre, puis confirmée par le service des ressources humaines.
  • ABSENCE COURTE : MANAGER -> GESTIONNAIRE
    Le cadre informe les gestionnaires RH de l'absence, qui peut être simplement validée, ou requalifiée.
  • CONGE MALADIE : GESTIONNAIRE
    Seuls les gestionnaires RH auront la main sur la saisie de ce type de congé.
  • CONGE PATERNITE : AGENT -> GESTIONNAIRE
    Le salarié adresse directement sa demande aux service RH

Notez que chacun des scénari peut prévoir l'envoi d'email de notification à destination des différents intervenants, pour information ou pour validation.


Organigramme des services 

menu Gestion > Organigramme des services
Chaque service dispose d'une rubrique Ordre permettant de le positionner hiérarchiquement par rapport aux autres. Les Départements peuvent donc par exemple être codées A, B et C, leurs Services par A1, A2, B1... et ainsi de suite pour les sous-services.
Notez qu'il est possible d'utiliser indifféremment des lettres ou des chiffres, l'ordre restant alphabétique.
.

Comment sont identifiés les validateurs d'un salarié ?

Si l'on prend l'exemple d'un salarié affecté à un service (menu Mon équipe > suivi de carrière) dont l'Ordre est A23 :
  • son Manager est le(s) utilisateur de statut Manager auquel a été attribué ce service A23 (menu Paramètres > Liste des utilisateurs), ou à un service hiérarchiquement supérieur (A2 ou A).
  • son Gestionnaire est le(s) utilisateur de statut Gestionnaire affecté au service A23, ou à un service hiérarchiquement supérieur (A2 ou A).
Les validateurs ne sont donc pas associés individuellement à chaque salarié, ils sont déterminés dynamiquement en fonction des attributions des utilisateurs et de l'organigramme des services.


En conclusion 

Dés lors qu'un salarié change de service, son validateur chaque également de manière automatique.
Il n'y a pas non plus de manipulation particulière à effectuer en cas d'arrivée d'un nouveau salarié dès lors qu'il a bien été affecté à un service.
Enfin, en cas de modification de l'organigramme des services, ou de l'attribution d'un service à un utilisateur Manager, les répercussions sont immédiates et automatiques pour les salariés concernés.